Peider Lansel aux ALS

Per la versiun rumantscha selecziunai survart a dretga EN.

Connu pour ses activités de poète et de publiciste, Peider Lansel (1863–1943) était une figure de proue du mouvement pour la conservation de la langue et de la culture romanches. En 1938, il s’est engagé pour la reconnaissance du romanche comme quatrième langue nationale. Conservé depuis 2010 aux Archives littéraires suisses, le fonds littéraire de l’auteur permet d’accéder à l’ensemble de son œuvre et offre un éclairage intéressant sur l’histoire de la politique culturelle suisse.

Peider Lansel
Peider Lansel, v. 1920
© Héritiers Peider Lansel / BN

Originaire de Sent, Peider Lansel est né à Pise dans une famille d’émigrés grisons. Après des études secondaires en Suisse, il commence son apprentissage dans l’entreprise familiale en Toscane (denrées coloniales et produits pharmaceutiques). À l’âge de 21 ans, il devient directeur de la filiale de Pise.

En 1906, Peider Lansel décide de se consacrer à sa vie privée. Il vivra dès lors avec sa famille entre Genève et Sent et voyagera dans une grande partie de l’Europe. Il consacrera beaucoup de son temps et de son argent au maintien et à la documentation de la langue et de la culture romanches.

À compter de 1926, Peider Lansel reprend son activité au sein de l’entreprise familiale. En parallèle, sa fonction de consul honoraire de Suisse à Livourne (1927–1934) lui permet de s’engager dans la politique des langues au niveau national. Sa conférence « I Retoromanci » (1934) a été traduite en allemand, français, anglais et romanche.

Peider Lansel publie son premier recueil de poèmes, « Primulas », en 1907, puis, en 1929, l’« édition définitive » de ses poèmes sous le titre « Il vegl chalamer ». En 1910, il fait paraître une anthologie de poètes romanches, « Musa ladina ». La version augmentée de 1950, « Musa Rumantscha », s’adresse à un public plus large grâce à ses textes d’accompagnement en français.

En 1933, Peider Lansel reçoit le titre de docteur honoris causa de l’Université de Zurich pour son grand engagement en faveur de la langue et de la culture romanches. Il est le seul auteur romanche à avoir reçu (en 1943) le Grand Prix Schiller, pour l’ensemble de son œuvre.

Contact spécialisé
Dernière modification 01.06.2022

Début de la page

Contact

Bibliothèque nationale suisse
Archives littéraires suisses
Annetta Ganzoni
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
Suisse
Téléphone +41 58 464 03 16
Courriel

Imprimer contact

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/portrait/als/fonds-archives/focus/lansel.html