Cla Biert aux ALS

Per la versiun rumantscha selecziunai survart a dretga EN.

Cla Biert (1920–1981) est connu pour avoir été un narrateur réaliste, qui a témoigné dans son œuvre littéraire du monde rural de son enfance et de sa jeunesse passées en Basse-Engadine. Il a décrit le mode de vie et le travail agricole traditionnels observés dans le microcosme de son village, caractérisé par les différences sociales et linguistiques. Au cours des années 1940 et 1950, ce monde allait se transformer radicalement.

Cla Biert
Cla Biert, 1967
© Héritiers Cla Biert / BN

Cla Biert est né à Scuol, dans une famille d’instituteurs et de paysans. Il suit l’enseignement de l’École normale de Coire, puis fait une formation d’enseignant secondaire à Zurich, avant de séjourner à Genève, Lausanne et Paris. Il exerce ensuite son métier d’enseignant dans différentes localités du canton des Grisons, notamment à Coire de 1956 à 1975. Il passe ses dernières années à Sent.

Dès 1948, Cla Biert publie des récits pour enfants et pour adultes, réalistes ou fantastiques, dans des journaux et des périodiques romanches. Il fait aussi paraître plusieurs recueils de récits : « Pangronds » (1949), « Amuras » (1956), « Laina verda » (1957), « Fain manü » (1969). Dès 1955, il travaille à son roman « La müdada », publié en 1962 (réédité en 2012 et traduit en 1989 sous le titre « La mutation » [republication en 2004]). Son recueil « Il descendent » est publié peu de temps après sa mort, en 1981, et traduit la même année sous le titre « Une jeunesse en Engadine » (republication en 1990). Le volume « Las fluors dal desert » rassemble en 1993 des textes posthumes. Enfin, le recueil « L’odur dal füm. Raquints 1949-1980 » a été publié en 2020 à l’occasion du centenaire de la naissance de l’auteur. 

Dès ses premiers récits, Cla Biert a vu certains de ses textes être traduits en allemand et en anglais et, jusqu’à aujourd’hui, son œuvre a franchi les frontières linguistiques en étant également traduite en italien et en français (« Carillons » en 1988 et « Fine fleur. Nouvelles » en 1997).

Cla Biert s’est engagé en faveur de la culture romanche, tout en menant simultanément une activité pédagogique et en s’occupant de psychologie, de psychanalyse et de philosophie. Outre ses activités d’acteur dans la troupe de théâtre La Culissa et de critique littéraire, il a aussi travaillé pour la radio et collecté des chansons populaires romanches qu’il interprétait à la guitare. Il s’est ainsi produit sur scène, en compagnie de son épouse Angelica Biert-Menzel, tant en Suisse qu’à l’étranger.

Contact spécialisé
Dernière modification 20.10.2021

Début de la page

Contact

Bibliothèque nationale suisse
Archives littéraires suisses
Annetta Ganzoni
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
Suisse
Téléphone +41 58 464 03 16
Courriel

Imprimer contact

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/portrait/als/fonds-archives/focus/biert.html