Erika Burkart aux ALS

Erika Burkart
Erika Burkart en train de lire dans son bureau
© Ernst Halter (env. 1990)

Erika Burkart (1922−2010) a vécu dans la maison Kapf, ancienne résidence des abbés du couvent de Muri près d’Aristau (AG). Sa formation de maîtresse d’école primaire en poche, elle enseigne dans différentes écoles avant de se vouer entièrement à l’écriture dès 1955. Elle a été l’épouse de l’écrivain Ernst Haller.

La vie artistique d’Erika Burkart est marquée par la tension entre sentiment de bien-être et déracinement ; son cosmos littéraire embrasse la nature et le paysage auxquels elle donne caractère de symboles. Elle en fait la toile de fond où s’inscrivent les questions importantes de son existence poétique : mythe de l’enfance, expulsion de ce paradis, l’homme devenu étranger à lui-même, à la nature et au cosmos, l’amour, la mort et le deuil, les possibilités et les limites du langage font partie des sujets cycliques qu’elle ne cesse de remodeler à travers des images probantes.

Les premiers recueils (Der dunkle Vogel, 1953; Sterngefährten, 1955; Geist der Fluren, 1958; Bann und Flug, 1956) constituent les premiers éléments de ce qui va être l’univers poétique d’Erika Burkart. Elle découvre dans les paysages, les arbres, les marais tout à la fois un temps avant le temps mythique et comme un reflet de son propre paysage intérieur. Elle se rend progressivement compte de la distance qui sépare l’homme de la nature.

Vivre la souffrance des gens « coupés de leur racine angélique », tels est le sujet des deux romans Moräne (1970) et Rufweite (1975). Contre toutes les implacables certitudes, le recueil Sternbild des Kindes (1984) ouvre des espaces utopiques : une réconciliation ponctuelle des contraires devient possible à travers l’art et l’amour.

Texte qui tient aussi du journal intime, Grundwasserstrom (2000) a permis à l’autrice d’ouvrir de nouveaux chemins. Le dernier ouvrage, Geheimbrief (2009), reflète, même dans la proximité de la mort, la quête de la parole qui conjure la souffrance.

Contact spécialisé
Dernière modification 15.12.2020

Début de la page

Contact

Bibliothèque nationale suisse
Archives littéraires suisses ALS
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
Suisse
Téléphone +41 58 462 92 58
Fax +41 58 462 84 08
Courriel

Imprimer contact

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/portrait/als/fonds-archives/focus/burkart.html