Carl Spitteler aux Archives littéraires suisses

Carl Spitteler est né en 1845 à Liestal, dans le canton de Bâle-Campagne, et a fait preuve très tôt d’une fibre artistique remarquable. Après des études de théologie à Bâle, Zurich et Heidelberg, il se rendit à Saint-Pétersbourg, où il enseigna en tant que précepteur privé de 1871 à 1877. Il y travailla aussi à sa première œuvre littéraire, l’épopée « Prométhée et Epiméthée », qui fut publiée chez Sauerländer en 1881, à son retour en Suisse. Déçu par le peu d’écho que suscita son œuvre, Spitteler se vit contraint, à côté de ses ambitions littéraire, d’enseigner dans des écoles supérieures à Berne, Zurich et La Neuveville et d’écrire pour différents journaux, dont la NZZ, jusqu’à ce que l’héritage reçu de son beau-père lui permit d’être financièrement indépendant. En 1883, il épousa Maria Op den Hooff, une ancienne élève, avec qui il eut deux filles.

Son récit « Imago », paru en 1906, exerça une influence importante sur la psychanalyse de l'époque. En 1914, il prononça un discours controversé sur l'état du pays pendant la Première Guerre mondiale : « Notre point de vue suisse » (« Unser Schweizer Standpunkt »). En 1919, il reçut le prix Nobel de littérature et, un an plus tard, son monumental poème épique « Olympischer Frühling » fut distingué par le Grand Prix Schiller.

Carl Spitteler est décédé en 1924 à Lucerne, où il s'était installé avec sa famille en 1893.

Contact spécialisé
Dernière modification 23.12.2019

Début de la page

Contact

Bibliothèque nationale suisse
Archives littéraires suisses ALS
Magnus Wieland
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
Suisse
Téléphone +41 58 464 11 91
Courriel

Imprimer contact

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/portrait/als/fonds-archives/focus/spitteler.html