Les affiches postmodernes de 1970-1980 à nos jours

Le changement des mentalités dans la mouvance de 1968 s’est également concrétisé dans une critique de la société de consommation. La publicité en faveur des produits, typique des affiches du « style international » est de plus en plus contestée. On assiste à une remise en question de son esthétique froide, formelle et dogmatique.

Wolfgang Weingart

Weingart Wolfgang, l’art d’écrire, Kunstgewerbemuseum, Zürich, Museum für Gestaltung, du 13 juin au 30 août 1981, 1981, Offset, 125,5 x 88,5 cm
Affiche de style postmoderne de Wolfgang Weingart, 1981.
© Wolfgang Weingart

Wolfgang Weigart (*1941), qui enseigna à Bâle aux côtés d’Armin Hofmann, fut l’un des artisans de la « révolution de palais » qui eut lieu en Suisse, la mise à l’écart du « style international ». Weingart a commencé à mettre en doute les règles en vigueur à la fin des années 1960. L’ordinateur et la photocomposition bouleversent les méthodes de travail et contraignent le graphiste à suivre de nouvelles règles. Il en résulte une liberté et une rapidité accrues, ainsi qu’une baisse des coûts.

Weingart a rapidement compris la portée de ces évolutions. Son travail est tout de spontanéité, de dynamisme et d’humour ; ses affiches, de prime abord complexes et chaotiques, reflètent parfaitement l’air du temps.

Les tenants d’une tradition revisitée

Schraivogel Ralph, Cinemafrica, Afrika, Filmpodium, Kino, les journées du cinéma, 1991, Offset, 128,5 x 91 cm
Affiche pour les journées cinématographiques Cinemafrica de 1991, par Ralph Schraivogel.
© Ralph Schraivogel

Quoique s’inspirant encore du style international, d’autres créateurs comme Siegfried Odermatt (1926-2017) et Rosmarie Tissi (*1937) vont l’adapter aux nouvelles méthodes de travail. Ces deux tenants d’une tradition revisités :

  • ont été moins révolutionnaires que Weingart et ils ont créé des affiches plus facilement lisibles,
  • ont développé des solutions typographiques et spatiales  moins rigides que celles de leurs prédécesseurs,
  • ont enrichi le vocabulaire du style international en créant des compositions plus souples et plus espiègles,
  • sont considérés comme les chefs de file d’un courant connu sous le nom de postmodernisme.

Ce mouvement se poursuit aujourd’hui encore ; citons par exemple Ralph Schraivogel (*1960).

Le graphisme, et par conséquent l’affiche, sont en constante évolution. Les nouvelles possibilités techniques et de nouveaux produits nécessitent de nouvelles méthodes et de nouvelles stratégies publicitaires. Pour remplir sa fonction d’information et de promotion, le créateur d’affiches doit reprendre, pour ne pas dire anticiper, reformuler, les goûts esthétiques de ses contemporains et indiquer ce qui sera « in » demain.

Dernière modification 07.12.2018

Début de la page

Contact

Bibliothèque nationale suisse
Cabinet des estampes
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
Suisse
Téléphone +41 58 462 89 71
Courriel

Imprimer contact

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/publications-recherche/dossiers/affiche-suisse/postmoderne.html