Quarto 51 / 2023, (Post-)Kolonialismus und Schweizer Literatur

Le 51e numéro de «Quarto» examine le traitement littéraire des expériences coloniales dans l’œuvre des autrices et auteurs des Archives littéraires suisses et suit les traces que les débats sur le postcolonialisme ont laissées dans la littérature suisse. On y trouve également des contributions d'autrices et d'auteurs actuels sur cette importante question.

Train déraillé sur la ligne de chemin de fer dans la forêt entre Leopoldville et Thysville; ouvriers en train de réparer.
Couverture de Quarto 51:
Annemarie Schwarzenbach,
«Bahnlinie Leopoldville-Thysville»

Si la Suisse n’a pas eu de colonies, elle n’en a pas moins participé directement et indirectement au colonialisme européen sur le plan économique mais aussi dans le domaine des idées et de la culture. Des Suissesses et des Suisses ont voyagé, vécu et travaillé dans les colonies et ils en ont ramené des marchandises et des capitaux; des personnes issues de ces colonies sont également venues en Suisse avec leur expérience de vie. Le colonialisme fait ainsi partie intégrante de l’histoire de la Suisse. Quelle empreinte cela a-t-il laissé dans les littératures de ce pays?

L’objectif de ce «Quarto» est d’explorer les fonds des Archives littéraires suisses à la recherche de traces laissées par le colonialisme, les mouvements de décolonisation et les débats portant sur le postcolonialisme qui ont suivi. Etant donné l’ampleur du sujet, nous nous sommes focalisés sur la littérature germanophone et en particulier sur des personnalités directement concernées, qui ont voyagé et séjourné dans les colonies ou qui ont lu énormément sur la question. Le résultat est un premier inventaire qui, nous l’espérons, appellera d’autres recherches plus poussées.

Les articles sur Isabelle Eberhardt, Hans Morgenthaler, Friedrich Glauser et Annemarie Schwarzenbach s’intéressent à des écrivains qui ont connu de près la réalité coloniale. Dans les contributions sur Blaise Cendrars et Hermann Hesse, on montre comment l’arrivée en Europe de connaissances sur les cultures étrangères a influencé les formes de représentation littéraire. Dans le sillage de la décolonisation qui s’amorce dès le début des années 1960, la réflexion critique sur l’héritage colonial se fait plus vive, y compris dans la littérature, par exemple chez des auteurs comme Hugo Loetscher, Eveline Hasler et Urs Widmer. Les trois derniers articles explorent les implications de ce passé colonial dans le présent et soulignent l’actualité du sujet.

Avec les contributions de Lukas Bärfuss, Stéphanie Cudré-Mauroux, Martin R. Dean, Jehanne Denogent, Jeroen Dewulf, Jan Gerstner, Lucas Marco Gisi, Isabel Hernández, Alexander Honold, Jonny Johnston, Fatima Moumouni, Dom Smaz et Elias Zimmermann.

Manifestations

Vernissage du «Quarto 51», 15 juin 2023, Universität Bern

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/portrait/als/publications/quarto/quarto--anciens-numeros/quarto-51.html