Centenaire Jean Starobinski (1920–2020) : Exposition virtuelle

Sous l’impulsion des ALS et de l’EPFL+ECAL Lab, le projet d’exposition virtuelle sur Jean Starobinski a réuni pendant deux ans, au gré d’un vaste chantier expérimental, des experts de littérature, en recherche muséale, en design, en ingénierie et psychologie. L’exposition Relations critiques a gagné le Prix « Le Meilleur du Web » 2020 dans la catégorie User Experience.

Centenaire Jean Starobinski
© EPFL+ECAL Lab et BN

Né à Plainpalais à Genève il y a un siècle, Starobinski a développé au cours de sa longue carrière une forme de « méthode », ou plutôt un geste critique, jamais dogmatique, peu soumis aux modes et rétif aux chapelles, – au croisement de l’histoire des idées, de l’histoire des sciences, de la littérature, de l’histoire de l’art, de la philosophie et de la psychanalyse. Bien plus, il a observé, documenté, commenté, dans des études fondamentales, l’histoire de la critique et la critique de la critique, à une époque où les débats sur celle-ci faisaient la une des grands journaux. Cette lecture métacritique est au cœur de notre projet d’exposition et montre Jean Starobinski à l’œuvre dans les nombreux domaines où il exerça son art.

La première version de cette exposition numérique, ouverte le 26 novembre 2020, expérimente plusieurs concepts clés à découvrir en ligne. Par exemple, l’un d’entre eux consiste à proposer aux visiteurs une visite principale, en parcourant des îlots thématiques. Selon son désir, le visiteur peut ensuite décider de regarder un objet sous une perspective nouvelle : la thématique s’efface alors et l’objet se positionne dans un contexte historique ou typologique, – comme si les salles d’un musée pouvaient se reconfigurer et les contenus s’y ré-agencer. Le visiteur peut ainsi tracer son chemin au gré de ses attentes et de ses découvertes.

Lorsque l’on demandait à Jean Starobinski en 1970, au moment de la parution de La Relation critique, pourquoi ou contre quoi il écrivait, il répondait : « Contre l’obscurité, la confusion, l’oubli, la mort ? Pour mieux comprendre et faire comprendre. (Comprendre, c’est transformer le monde) ».

Contact

Bibliothèque nationale suisse
Archives littéraires suisses ALS
Stéphanie Cudré-Mauroux
3003 Berne
Suisse
Téléphone +41 58 463 23 55
Fax +41 58 462 84 08
Courriel

Imprimer contact

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/portrait/als/expo-als/toutes-les-expositions/centenaire-staro.html