Bernard Comment

De « Désir » à « Michelet », la cartothèque Roland Barthes du Fonds Bernard Comment

par Vincent Yersin

Colloques, journées d'étude, expositions et publications jalonnent l'année du centième anniversaire de la naissance de Roland Barthes. L'arrivée à la Bibliothèque nationale, en 2014, du Fonds Bernard Comment permet aux ALS de s'associer modestement aux festivités. En effet, ce fonds contient plusieurs dossiers de documentation, plans, manuscrits et versions successives de Roland Barthes, vers le Neutre paru chez Christian Bourgois en 1991, ainsi qu'une imposante cartothèque établie par Bernard Comment pour la rédaction de cet ouvrage. « J'ai fait un essai sur Roland Barthes parce que j'avais une dette envers lui que j'avais connu à la fin des années septante. J'ai toujours eu l'idée de faire un livre-témoignage, c'est pour cela que j'ai écrit cet essai », dira-t-il quelques années avant la réédition en 2003 de cette étude qui marque une étape importante dans la réception de l'œuvre de Barthes, au point d'être devenue une introduction presque classique aux préoccupations théoriques de l'auteur du Degré zéro de l'écriture.

Riche de plus d'un millier d'entrées issues de notes de lecture, la cartothèque Roland Barthes présentée ici répertorie et relie par un système de renvois internes les notions-clés rencontrées par Bernard Comment au gré de ses (re)lectures de l'œuvre barthésienne. Outre les fiches proprement dites, le plus souvent composées d'une entrée thématique, d'une citation et d'une référence abrégée à l'ouvrage de Barthes où a été prélevé l'extrait, des feuillets de notes sont interpolés entre des cartes parfois réunies en ensembles. Un répertoire comprenant une septantaine d'intitulés, mais dépourvu de fiche, ainsi qu'un ensemble titré « fiches non utilisées » témoignent de l'aspect mobile de ce classement. Eric Marty, dans la revue Esprit, avait mis en avant ce trait méthodologique à la sortie de Roland Barthes, vers le Neutre : « C'est dans la manière dont Bernard Comment découpe, prélève et construit les objets du neutre que gît toute l'originalité de sa démarche ». Aux dires de Bernard Comment, cette « méthodique mise en fiches [...] reproduisait délibérément, et pour cette seule circonstance d'ailleurs, [le procédé] si souvent appliqué par Barthes » : « [...] je copiais sur des fiches les phrases qui me plaisaient, à quelque titre que ce fût, ou qui, simplement, se répétaient ; en classant ces fiches, un peu comme on s'amuse à un jeu de cartes, je ne pouvais que déboucher sur une thématique » (Roland Barthes, « Réponses », Tel Quel, n° 47, Automne 1971).

Ainsi, dans l'avant-propos à la réédition de son ouvrage, Bernard Comment souligne « l'effet de révélation » induit par l'emploi de la cartothèque qui le « conduisit à réorganiser tout [son] projet » autour de la notion de Neutre, « de très loin [...] la plus nourrie ».

Par ailleurs, en cette année anniversaire, Bernard Comment participe à nouveau au rayonnement de l'œuvre de Barthes en accueillant dans la collection « Fiction et Cie », qu'il dirige depuis 2004, l'imposante biographie intellectuelle Roland Barthes par Tiphaine Samoyault (Seuil 2015) qui comble un manque qu'il avait formulé dès 2003 : « Il faudrait [...] l'aide d'une véritable biographie intellectuelle, telle qu'elle fait aujourd'hui cruellement défaut (les quelques rares tentatives biographiques s'étant à ce jour révélées soit complaisantes, soit navrantes et vaines) ».

Aux chercheurs maintenant de suivre, livre par livre, fiche par fiche et notion par notion, les multiples itinéraires et circulations établis par Bernard Comment au sein des textes d'un Roland Barthes cette année plus que jamais redécouvert.

Contact

Bibliothèque nationale suisse
Archives littéraires suisses ALS
Hallwylstrasse 15
3003 Berne
Suisse
Téléphone +41 58 462 92 58
Fax +41 58 462 84 08
Courriel

Imprimer contact

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/portrait/als/points-de-vue/points-de-vue-2015/bernard-comment.html