Mon trésor suisse « Die Zauberorgel »

«Zauberorgel», In: Jörg Schneider und Patrick Bannwart, Die Zauberorgel, Zürich, Tudor Recording AG, 2015 © Tudor Recording AG, Zürich 2015
L’orgue enchanté du livre pour enfants « Die Zauberorgel » de Jörg Schneider et Patrick Bannwart.

Faire des recherches, les passer en revue, lire, écrire, rédiger, critiquer, corriger et relire : ces derniers mois, dans le cadre de mon travail de master, j’ai étudié intensivement le fonds d’archives de l’expert en facture d’orgue et campanologie Ernst Schiess (1894–1981). Ce fonds appartient aux Archives fédérales des monuments historiques (AFMH), qui sont rattachées au Cabinet des estampes de la BN. Farfouiller dans les archives et passer en revue les documents a été un réel plaisir pour moi. Leur quantité est telle qu’elle justifie à elle seule que l’on qualifie ce fonds de véritable trésor. Mais mon propre trésor suisse, je l’ai trouvé au cours de mes recherches.

Les orgues et leur fabrication m’étaient jusqu’alors complètement inconnus ; je devais me familiariser avec le sujet. Je commençai par faire une recherche par mot-clé toute bête dans le catalogue de la bibliothèque, Helveticat, en introduisant le terme « orgue ». Et là, parmi les résultats listés, figurait Die Zauberorgel, ce qui ne tarda pas à éveiller ma curiosité. Il s’agit du titre d’une cassette audio que mes sœurs et moi écoutions en boucle étant petites et dont l’histoire nous fascinait. Nous nous rappelons encore aujourd’hui de la mélodie de l’orgue enchanté et du tango des épouvantails et connaissons toujours par cœur la plupart des paroles des chansons de la cassette. Il existe donc un livre racontant les aventures de Fridolin et de sa fille Rägeli ? Je le commandai sans attendre et me rendis d’un pas allègre au service de prêt. Un livre d’images – illustré par Patrick Bannwart. Et il s’agit bien de l’histoire de mon enfance ! Le conte musical en dialecte de Jörg Schneider et Emil Moser est né en 1976 à Zurich. Le livre d’images a lui été publié pour la première fois en 2014. Ce qui me plaît particulièrement dans ce livre, ce sont les illustrations et les nombreux mots en dialecte intraduisibles, comme « zunderobsi », « gügsle » und « ufegchräsmed ».

J’ai fait part de ma belle découverte à mes sœurs et mes parents dès que je les ai revus, et eux aussi se sont montrés très enthousiastes. Le pauvre rétameur Fridolin et sa fille Rägeli décident de se rendre au chevet du roi Adalbert, gravement malade. Ils emportent avec eux un orgue enchanté fabriqué par Fridolin, dont la musique rend la santé à ceux qui l’ont perdue. Au cours de leur long périple à travers le royaume, le père et sa fille se font des amis : l’épouvantail et le bonhomme de neige. Les voix uniques de Margrit Rainer et Jörg Schneider résonnent encore à nos oreilles : « Wie schön, wänn Fründe häsch » [qu’est-ce que c’est chouette d’avoir des amis]. Les méchants apothicaires Bitterli, les gens les plus riches de la contrée, ne veulent pas qu’ils atteignent leur but et leur mettent des bâtons dans les roues.

Mes neveux et nièces connaissent eux aussi les chansons de l’orgue enchanté. Il m’a donc semblé logique d’offrir ce beau livre à ma nièce à l’occasion de son anniversaire. De cette façon, j’ai pu également faire plaisir au reste de la famille.

Je suis vraiment contente d’être tombée par hasard sur ce trésor d’enfance dans la collection de la BN, parmi tous les autres trésors qu’elle recèle, qui touchent des domaines aussi variés que la cuisine, le bricolage, la randonnée, le vélo ou la lecture.

«Es isch scho schön, wenn mer so Fründ dörf ha!», In: Jörg Schneider und Patrick Bannwart, Die Zauberorgel, Zürich, Tudor Recording AG, 2015 © Tudor Recording AG, Zürich 2015
« Qu’est-ce que c’est chouette d’avoir des amis », in : Jörg Schneider et Patrick Bannwart, « Die Zauberorgel », Zurich, Tudor Recording AG, 2015 © Tudor Recording AG, Zürich 2015

Malina Dahinden
Stagiaire MAS en sciences de l’information et bibliothéconomie

https://www.nb.admin.ch/content/snl/it/home/temi/il-mio-tesoro-svizzero/mon-tresor-suisse---die-zauberorgel--.html