Préparation et convocation du congrès

Henry Dunant, le secrétaire du Comité international de secours pour les militaires blessés (le futur CICR), écrit le 7 mai 1864 de Paris, une lettre à l'intention du médecin en chef de l'armée fédérale, le docteur Samuel Lehmann.
Le 26 mai 1864 à Genève, les présidents du Comité international de secours pour les militaires blessés, Guillaume-Henri Dufour et Gustave Moynier, adressent une lettre au Conseil fédéral suisse :
Le 1er juin 1864, le Conseil fédéral écrit une lettre au Conseil d'État du Canton de Genève :
Dans une dépêche du 6 juin 1864, le Conseil fédéral suisse invite la Confédération germanique et 17 autres États au Congrès international de Genève :
En juin 1864, les pionniers du CICR, Louis Appia et Henri Dunant, sont nommés Chevaliers par le roi de Suède, en reconnaissance de leur engagement au Congrès international de Genève.
Bundesstadt. (Korr. v. 10.) Nach einer Mitthei-
lung des schweizer. Gesandten in Paris hat der König
von Schweden den Oberstl. Melez in Lausanne zum Ritter
des Schwertordens, Dr. Appia in Genf zum Ritter
des Nordsterns, Henri Dunant in Genf zum Ritter des
Wasaordens ernannt; die beiden letztern wegen ihrer
Verdienste um den internationalen Kongreß für das Sa-
nitätswesen im Kriege. Der Bundesrath hat den Be-
schluß gefaßt, sämmtliche europäische Staaten, mlt Ein-
schluß der Türkei, die Vereinigen Staaten von Nord-
amerika sammt den Kaiserreichen Brasilien und Mexiko
zum internationalen Kongreß einzuladen, welcher die
Fürsorge für Verwundete in Kriegsfällen zum Gegen-
stand hätte. Als Versammlungsort wird Genf und als
Zeitpunkt der 8. August vorgeschlagen, und General Dufour
ersucht, den Vorsitz im Kongreß zu übernehmen.
Der französischen Regierung, welche sich dieser Sache vor-
zugsweise angenommen und namentlich auch die Schweiz
und Genf als Kongreßort bezeichnet zu wissen wünschte,
wird hierfür der Dank ausgesprochen.

Le journal grison Fögl d'Engiadina relève également l'invitation du Conseil fédéral au Congrès international de Genève :

La nouvelle du Congrès est aussi relayée dans le canton du Tessin par le journal « Gazzetta Ticinese ».

Le Nouvelliste Vaudois et Journal national suisse reproduit un article de la « Revue militaire suisse », suite à l'annonce de la tenue du congrès à Genève.

Commentaire d'un lecteur, en réponse à l'article précédent, qui remet en cause l'utilité du congrès.

Nouvelliste vaudois et Journal national suisse, no. 179 (28.7.1864), p.1
Nouvelliste vaudois et Journal national suisse, no. 179 (28.7.1864), p.1

Le « Nouvelliste Vaudois » recopie un extrait du « Journal des Débats » (journal d'opinion français qui paraissait entre 1789 et 1944) relatif à la conférence qui s'ouvrira à Genève.

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/themes/histoire/150-ans-de-la-premiere-convention-de-geneve/preparation-et-convocation-du-congres.html