Toutes les recherches

Frauenrecht

Vers le suffrage féminin : au cœur des archives de presse

Quelles sont les étapes qui ont mené au suffrage féminin ? Découvrez-le en parcourant les archives de presse. Rétrospective et plongée dans les mentalités de l’époque.
La caricature en noir et blanc montre une coquette petite ferme devant un magnifique décor alpin. On y voit une paysanne passer une brosse sur une belle motte de beurre qu’elle s’apprête à utiliser pour cirer la botte qu’elle tient dans sa main gauche. La caricature est ainsi légendée : « La jeune fille tartine tranquillement, l’âme en paix, ses croquenots de montagne car, comme le dit la chanson : ‹ Il n’y a pas de péché sur l’alpage ! › ».

Sans voix sur le marché

La question de l’alimentation peut être étroitement liée à celle de la participation politique. Ce lien est ici illustré à partir de la crise alimentaire qui a sévi en Suisse durant la Première Guerre mondiale.
La photo en noir et blanc montre deux femmes aux champs ; à l’arrière-plan un lac et un paysage ouvert. La femme âgée à gauche est courbée en avant et manie énergiquement une houe à quatre dents. La jeune femme à droite semble avoir tout juste achevé son geste et se tient debout, une houe à la main. Toutes deux sont absorbées par leur travail.

Mina Hofstetter, agricultrice et féministe

Mina Hofstetter est une pionnière de l’agriculture sans élevage qui s’est engagée au début du 20e siècle en faveur des questions féminines.
La photographie montre pêle-mêle des titres de rationnement fédéraux (1939-1948) de différentes couleurs. Ces derniers affichent les quantités de denrées qui peuvent être obtenues (viande, légumineuses, avoine, orge, pâtes).

« Faute de grives, on mange des merles »

Comment cuisiner alors que des denrées manquent ou sont rationnées ? La Bibliothèque nationale suisse interroge la relation entre alimentation et restrictions.
La photographie montre une petite fourchette en argent richement ornée, à trois dents. Les dents de gauche et de droite sont légèrement courbées vers l’extérieur. Le manche est un peu plus large vers l’extrémité et est orné d’éléments décoratifs.

Filet ou végé ? Manger est plus que se nourrir

Filet mignon ou salade de cervelas ? Viande ou menu végétarien ? La Bibliothèque nationale suisse interroge la relation entre alimentation et mode de vie.
La publicité présente le titre et les autres détails du livre de cuisine «Das billigste Kochbuch», ainsi que son prix (75 centimes) et l’endroit où il peut être acheté, la librairie Schablitz’schen à Zurich. En dessous, on trouve la table des matières détaillée.

Nose to tail: du museau à la queue

Aujourd’hui, consommer les animaux en entier est tendance, mais cette pratique remonte à une époque où l’on devait utiliser parcimonieusement les ressources.
La halle de l’abattoir de Zurich Herdern ressemble à une cathédrale, avec sa nef principale coiffée d’une voûte en berceau. La claire-voie de fenêtres à croisillons en plein cintre apporte luminosité et élégance à l’espace. Le sol est jonché de toutes sortes d’engins et d’outils de chantier, avec une benne à gauche de l’image. Nous sommes dans les années 1985-87 durant les travaux de réhabilitation.

Les abattoirs à travers les âges à Zurich

L’abattage des animaux à travers les âges. La Bibliothèque nationale suisse retrace l’histoire des abattoirs de la ville de Zurich.
L’affiche publicitaire pour le birchermüesli signée Hans Rausser montre un pot de yogourt sur fond jaune avec, au premier plan, un citron, une banane, des noisettes, des pruneaux séchés et des abricots frais. Un texte au-dessus du pot de yogourt fait la publicité du produit de la société « fini fix ».

Birchermüesli : un succès suisse qui a conquis le monde

Vers 1900, un plat végétarien de Suisse allait rencontrer un succès mondial. Découvrez l’histoire du birchermüesli.
Le dessin coloré montre une famille à une table à manger festive. Un employé apporte un rôti fumant et décoré dans la salle.

Embonpoint de janvier – Parce que la viande nous concerne tous

Pourquoi mange-t-on autant de viande pendant les fêtes ? La Bibliothèque nationale suisse s’intéresse aux origines de nos bourrelets de janvier.
Homme aux jambes et pieds cuirassées, équipé d’un oreiller géant attaché derrière lui. Son bras droit porte un canon et un sabre, son bras gauche porte un matelas en bouclier. Sur sa tête trône un escargot géant et son nez est prolongé d’une sorte de trompette destinée à repérer les anarchistes

Flashback 125 BN : Les débuts de l’anarchisme en Suisse

Emergence au sein de la Première internationale d’un mouvement anarchiste en Suisse, avec la création de la Fédération jurassienne en 1871 à Sonvilier.
https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/recherche/r-monat.html