Les Archives littéraires suisses célèbrent le centenaire de Jean Bollack avec la collection Bollackiana

Berne, 09.11.2023 - À l'occasion du 100e anniversaire de la naissance du philologue et critique Jean Bollack (1923−2012), les Archives littéraires suisses de la Bibliothèque nationale suisse et les éditions Schwabe présentent la collection Bollackiana. Le premier volume, intitulé « Lire Jean Bollack – Jean Bollack lesen », explore en profondeur l’œuvre du philologue en rassemblant des contributions de spécialistes renommés en philologie, littérature, philosophie et histoire des sciences. L’initiative découle du projet de recherche du Fonds national suisse « Lectures de Jean Bollack », qui documente les avancées dans l'étude de l'héritage de Bollack.

Éminent philologue et critique français spécialisé dans l’étude de la littérature grecque ancienne, Jean Bollack (1923–2012) a laissé derrière lui un héritage durable, conservé et mis en valeur depuis 2014 aux Archives littéraires suisses (ALS) de la Bibliothèque nationale suisse. À l’occasion du centième anniversaire de sa naissance, les ALS et les éditions Schwabe lancent la collection Bollackiana et en font paraître le premier volume « Lire Jean Bollack – Jean Bollack lesen ». La collection est née du projet de recherche du Fonds national suisse (FNS) « Lectures de Jean Bollack », conduit conjointement par l’Institut du monde antique et byzantin de l’Université de Fribourg et les ALS depuis 2019. Dirigée par Stéphanie Cudré-Mauroux (cheffe suppléante des ALS et co-directrice du projet FNS), Christoph König (professeur à Osnabrück et partenaire du projet FNS) et Martin Steinrück (professeur à l’Université de Fribourg et co-directeur du projet FNS), cette publication trilingue (français, allemand, anglais) documente les recherches menées depuis quatre ans dans le cadre de ce projet qui s’achèvera en 2024.

Une vie dédiée à la philologie

Jean Bollack est né en 1923 à Strasbourg au sein d’une famille juive alsacienne. Il passe ses premières années en Suisse où son père travaille. Il y survit au nazisme et y observe, à distance, les horreurs de l’histoire. La Suisse jouera dans son parcours de philologue un rôle formateur majeur. Après Bâle, il poursuit dès 1945 ses études à Paris auprès d’Émile Benveniste, d’Alexandre Koyré, de Georges Canguilhem et de Pierre Chantraine. À partir de 1958, il est professeur à Lille, où il enseigne la littérature et la pensée grecques, attirant auprès de lui nombre d’étudiants et de philologues qui renouvèleront, à ses côtés, les études grecques. Il enseigne aussi à Berlin, à Genève ou encore à l’École normale à Paris.

Exploration de l’héritage de Jean Bollack

Depuis quatre ans, l’équipe du projet FNS « Lectures de Jean Bollack » a réuni autour d’elle des spécialistes de renom, penseurs et « amis » ayant accompagné les travaux de Jean Bollack, auxquels elle a associé un important groupe de nouveaux chercheurs en philologie classique, en études germaniques et françaises, en philosophie et en histoire des sciences. Grâce aux découvertes faites dans les archives de Jean Bollack, les chercheurs ont repris les textes de Jean Bollack pour les lire et relire de manière critique afin d’évaluer son héritage philologique et critique. Cette exploration pointue de l’œuvre de l’un des plus grands hellénistes du XXe siècle intéressera les philologues et les spécialistes de littérature allemande et française, mais aussi le public généraliste intéressé aux études grecques.

Les prochains volumes de la collection seront consacrés aux quatre thèses et études du Projet FNS ; des inédits de Jean Bollack ou des travaux en lien avec les différents domaines de la recherche bollackienne y paraîtront également.

 

 

Fondées en 1991 sous l’impulsion de Friedrich Dürrenmatt, les Archives littéraires suisses font partie de la Bibliothèque nationale suisse. Elles gèrent plus de 400 fonds littéraires, bibliothèques d’auteurs et archives d’auteurs des 20e et 21e siècles.

La Bibliothèque nationale suisse collectionne les Helvetica – textes, images et sons de Suisse ou la concernant – et entretient avec ses collections la mémoire collective du pays. En collaboration avec d’autres institutions, elle assure un large accès au patrimoine culturel. En tant qu’institution patrimoniale centrale, la Bibliothèque nationale constitue un pont entre passé, présent et avenir. Elle reflète la diversité et le plurilinguisme du pays et promeut la cohésion et l’innovation. La Bibliothèque nationale suisse est une institution de l’Office fédéral de la culture (OFC).


Adresse pour l'envoi de questions

Stéphanie Cudré-Mauroux, cheffe suppléante des Archives littéraires suisses de la Bibliothèque nationale suisse, tél. +41 58 463 23 55, Stephanie.Cudre-Mauroux@nb.admin.ch



Auteur

Bibliothèque nationale suisse
http://www.nb.admin.ch

https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/portrait/medias/nsb-news.msg-id-98474.html