Rencontre Jean Starobinski et Georges Poulet : une amitié critique

Dès leur rencontre, en 1950 à l’abbaye de Royaumont, Jean Starobinski et Georges Poulet construisent leurs œuvres respectives dans l’écoute attentive de l’autre, devenant les représentants de la critique thématique francophone.  

starobinski-poulet
Affiche de la soirée Starobinski à Université catholique de Louvain.

Après des années d’intense échange à l’Université Johns Hopkins (1953-1957) où ils partagent leur bureau, et après la querelle sur la « nouvelle critique » qu’ils suivent à distance, non sans se sentir concernés par le débat qu’ils ressentent à la fois comme le leur et comme étranger, leurs deux parcours aboutissent au début des années 1970 à une publication en miroir : La Relation critique et La Conscience critique. « Admirez la similitude de nos deux titres », s’exclame alors G. Poulet dans une lettre à J. Starobinski. Le mots relation, qui implique une distance, et conscience, qui va vers l’identification, disent pourtant aussi ce qui sépare leurs deux méthodes critiques.

À l’occasion de la rencontre 2019 du Cercle d’études Jean Starobinski qui a lieu pour la première fois en Belgique, le Cercle souhaite réexaminer les liens entre les œuvres de ces deux auteurs et mettre ainsi à l’honneur un dialogue critique qui incarne et éclaire les principaux enjeux qui ont marqué le renouveau de la critique littéraire au XXe siècle et qui sont encore les nôtres.

 

Visite

26 novembre 2019, 16-19h

Salle Jean Ladrière du Collège Mercier à la Place du Cardinal-Mercier à Louvain-la-Neuve, Belgique

 
https://www.nb.admin.ch/content/snl/fr/home/ausstellungen-va/veranstaltungen-past/va2019/cercle-starobinski.html