Village d'Hospenthal route du St-Gothard

Aus: Ansichten der neuen St. Gotthards-Strasse von Fluelen bis Lugano nach der Natur gezeichnet und geäzt von M. Kälin und J. Suter, nebst einer Beschreibung von Herrn Lusser M.D. aus Altdorf (Blatt 11), 1833, Kälin, Joseph Meinrad (1792-1834), Heinrich Füssli & Co. (Zürich), Aquatinta koloriert, 14.2 x 19.0 cm (Bildmasse), 23.7 x 30.9 cm (Blattmasse), GS-GRAF-ANSI-UR-21
J.M. Kälin, « Village d'Hospenthal route du St. Gotthard », 1833.

Le premier plan de cette gravure de Joseph Meinrad Kälin, publiée en 1833, représente le confluent de la Furkareuss et la Gotthardreuss, que domine la célèbre tour d'Hospental. A l'arrière-plan à gauche, on perçoit les premiers virages en lacets de la nouvelle route menant au col du St-Gothard. Le début du XIXe siècle est en effet l'époque de la construction, pour des questions stratégiques et économiques, de nombreuses voies carrossables transalpines. C'est d'abord la route du Simplon, souhaitée par Napoléon Bonaparte et inaugurée à l'automne 1805, puis les cols du San Bernardino et du Splügen, aménagés entre 1818 et 1823. Quelques années plus tard, entre 1827 et 1830, le sentier muletier du St-Gothard, longtemps seul axe de passage permettant de relier le canton d'Uri à la Léventine, est doublé par une route que fréquentent les diligences à la belle saison et les traîneaux en hiver.

https://www.nb.admin.ch/content/snl/en/home/themes/art-and-architecture/le-gothard-dans-la-gravure/village-d-hospenthal-route-du-st-gothard.html